Centre de Méditation Kadampa


Histoire du bâtiment
Situé au cœur du Plateau-Mont-Royal, le Centre de méditation kadampa de Montréal (CMKM) est le centre mère de La Nouvelle tradition kadampa qui vise principalement à répandre la sagesse de Bouddha. Le Centre loge dans un ensemble de bâtiments qui est composé d’un triplex et d’un ancien immeuble mixte qui portait, encore en 2012, les traces de l’inventivité d’un entrepreneur, M. Paul Alcide.

En 1948, il achète le triplex situé à l’intersection de l’Avenue Laurier Est et de la Rue Saint-André et construit un nouvel édifice entre le triplex et l’ensemble de bâtiments de deux étages pour y abriter un salon mortuaire au rez-de-chaussée et un logement pour sa famille à l’étage. Plus tard, en 1965-66, un ambitieux projet de transformation démarre. Le triplex est agrandi vers l’avant sur deux étages et le salon mortuaire occupe le rez-de-chaussée des deux immeubles, alors unifiés par une façade revêtue de granite, de murs rideaux composés de panneaux de verre clairs et colorés et d’un parement de briques brunes foncées aux proportions atypiques à l’étage. Ce niveau est éclairé par des fenêtres coulissantes dans des ouvertures de proportions horizontales placées à différentes hauteurs.


En 2004, suite à la fermeture du salon funéraire, le rez-de-chaussée est loué au (CMKM) qui y établit une salle de méditation. En 2012, Mélodie Paré, directrice du Centre, fait appel aux services professionnels de l’architecte Maxime Moreau de MXMA Architecture & Design et, avec l’aide de plusieurs bénévoles, ils rénovent la salle de méditation, les espaces communautaires, les bureaux, la boutique et la bibliothèque au rez-de-chaussée ainsi que les appartements aux étages afin de continuer à aider les gens à explorer les bienfaits d’un esprit paisible. Puis, en 2014, la synergie entre le client et MXMA se poursuit pour rénover l’enveloppe du volume de deux étages, qui présente des problèmes de construction. Parallèlement, le Centre en profite pour réaffirmer son identité visuelle.


Composition et jeu de matérialités
Dans le souci de respecter les valeurs du Centre de méditation kadampa (CMKM) et de ses usagers, les architectes de MXMA se sont inspirés de la tradition bouddhiste pour concevoir une nouvelle façade; un nouveau point de départ. Le motif de la brique en position verticale (soldat), qui alterne en profondeur, permet de créer un effet qui rappelle grandement le mode de disposition et de conservation des textes sacrés imprimés sur des blocs de pierre au Tibet. Ainsi l’assise historique, philosophique et religieuse est réinterprétée de façon contemporaine et constructive. Ce geste permet d’affirmer le caractère identitaire du Centre, tout en respectant la matérialité (brique) exigée par le règlement d’urbanisme. La conservation de la pierre existante au rez-de-chaussée permet de construire un dialogue entre l’existant et la nouvelle façade. Ainsi, par la juxtaposition de ces deux matières, le Centre expose son évolution et ses différentes phases de construction.

Les architectes de MXMA ont aussi profité de cette différence de hauteur traduite par les différents alignements des ouvertures pour exprimer les phases historiques et pour préserver l’aspect constructif des bâtiments existants.

Enfin, la disposition aléatoire des lattes de bois verticales amplifie l’effet de disposition des textes sacrés créé par le jeu d’alternance des briques. Les lattes verticales au rez-de-chaussée créent un trait d’union entre la partie supérieure en briques verticales et le rez-de-chaussée en pierres. Ces lattes de bois servent aussi de canopée signalétique pour marquer l’entrée en formant le soffite.


Informations générales
LIEU : Plateau-Mont-Royal
CLIENT : Centre de Méditation Kadampa
ARCHITECTE / FIRME : MXMA Architecture & Design
CHARGÉ DE PROJET : Maxime Moreau, architecte
ÉQUIPE : Jessy Favreau, Dany Durand-Courchesne, Nicolas Labrie
SECTEUR DU PROJET : Bâtiment commercial, Conservation et restauration
ENTREPRENEUR : Martin Abraham M.A. Construction
BUDGET :
DATE DE FIN DU PROJET : 2016
CRÉDIT PHOTOS : Adrien William
PRIX & DISTINCTIONS :

Using Format