RÉSIDENCE CASGRAIN


Entièrement rénovée pour un couple et leurs deux enfants, la Résidence Casgrain occupe le dernier étage d’un ancien multiplex situé dans l’arrondissement Villeray à Montréal (Canada). Au toit, la firme d’architectes Montréalaise, MXMA Architecture & Design, a conçu une nouvelle mezzanine qui répond à son contexte et devient le véritable point de départ de l’idéation de cette maison haute de gamme. La mezzanine angulée agit comme un important puits, par où coulent la lumière et le bois pour enchanter le design intérieur de l’habitation. Le plancher de noyer du petit étage se déploie, au niveau principal, pour devenir mur, plafond et cabinets. Il contribue à structurer un grand espace de vie ouvert et multifonctionnel. Ce lieu, baigné de lumière naturelle provenant de la mezzanine et d’une fenestration abondante, loge la cuisine, la salle à manger et le salon. Le plancher de la mezzanine descend également dans la demeure sous la forme originale de deux escaliers aériens, placés bout à bout, qui marquent l’entrée de la résidence deux niveaux plus bas. La présence marquée du noyer, essence aux teintes riches et authentiques, crée un effet d’un "cocon" et réchauffe l’intérieur épuré de cette maison contemporaine.


Cuisine

En périphérie de l’important puits central qui abonde la maison en lumière naturelle, la cuisine, stimule nos sens par son organisation fluide et ses matériaux riches aux teintes foncées. La conception de cette cuisine professionnelle est le fruit d’une collaboration étroite entre les propriétaires, l’architecte Maxime Moreau et Cuisines Steam. D’abord, l’agencement spatial de la cuisine est délimité par les zones de travail chaud et froid permettant aux chefs de se déplacer fluidement et de travailler avec aisance. Dans cette cuisine à aire ouverte, les réfrigérateurs et les garde-mangers sont dissimulés derrière de grandes portes de bois. La cuisinière disparait dans une niche en granite noir comme une manière créative de transformer un lieu de vie pratique en un décor élégant et sophistiqué. Côté matérialité, le défi était d’offrir une continuité entre le bois des armoires et le plafond de noyer qui se déploie dans les espaces intérieurs de la maison pour devenir mur, escaliers et planchers. Le noyer huilé et ses différentes nuances s’invitent également au centre de la pièce pour marquer un îlot minimal noir mat, et composer un jeu de matériaux raffinés aux lignes simplifiées. Enfin, au sol, les grandes tuiles gris pâle imitant le béton contrastent avec les matériaux foncés de cette cuisine multifonctionnelle.

Salle de bain

La salle de bain des maîtres apparait comme un véritable jeu de matérialité et d’oppositions. En entrant dans la chambre, le plancher surélevé de la salle de bain donne, à cette dalle minérale blanche, l’impression de flotter. Il marque le seuil entre la chambre et la salle de bain, et permet de passer tous les conduits de plomberie sans modifier la structure du plancher existant. La baignoire autoportante et la vanité moderne forment le point central de cette oasis inspirée des spas urbains paisibles. La vanité est mise en valeur par la coulée d’un volume de bois qui apparait d’abord en plafond pour descendre verticalement en mur. Ces surfaces en noyer rappellent les différents déploiements de bois dans les espaces de vie de la maison et fournir un sentiment de bien-être. Les portes, d’un noir luisant, offre une approche discrète pour dissimuler la salle d’eau et le dressing. Les murs gris anthracite enveloppent l’espace pour créer une atmosphère douce et intime. Enfin, le plafond en verre givré situé au-dessus de la baignoire et de la douche est un choix judicieux pour éclairer naturellement l’espace en second jour, tout en laissant la salle de bains dans le clair-obscur.

Valorisation du bois

La Résidence Casgrain est également marquée par son décor pur et apaisant, essentiellement dominé par le dépliage continue de surfaces revêtues de noyer d’Amérique. Le concept de cette maison puise ses inspirations dans un jeu dynamique de formes, de mouvements, de matériaux et de la lumière naturelle provenant de la mezzanine largement fenestrée. L’aspect vivant du noyer, avec son veinage offrant de multiples nuances et ses couleurs qui évoluent avec le temps, ont fait de cette essence un choix évident pour la réalisation d’une maison contemporaine pleine de vie. Le bois est mis en valeur en formant un dialogue entre les éléments structurants et les détails soignées de la cuisine, des escaliers et de la mezzanine. Les planchers qui deviennent marches, puis plafonds sont faits de noyer massif huilé, alors que les armoires de la cuisine sont recouvertes d’un placage de noyer, toujours dans le but de créer un espace de vie chaleureux, durable et harmonieux.


Informations générales

LIEU : Arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Montréal (Canada)
SUPERFICIE : 2 540 pc (2 062 pc + 478 pc)
CLIENT : Privé
ARCHITECTE / FIRME : MXMA Architecture & Design
CHARGÉ DE PROJET : Maxime Moreau, architecte
ÉQUIPE : Dany Durand-Courchesne, Egest Gjinali, Eric Engdahl, Gabrielle Morin
COLLABORATEURS : Cuisines Steam
INGÉNIEURS : Prospecplus
SECTEUR DU PROJET :
Bâtiment résidentiel de type unifamilial
ENTREPRENEUR : Auto-construction
BUDGET : 700 000$ (+)
CRÉDIT PHOTOS : Annie Fafard
PRIX & DISTINCTIONS :



Using Format